Le printemps : le retour des allergies !

Nez qui coule, démangeaisons, yeux qui piquent, qui pleurent, éternuements, respiration difficile... à l'arrivée du printemps, les températures augmentent, nous avons de nouveau envie de partir en balade et quelques fois, la sortie est gâchée à cause des allergies...


On parle de pic de "pollution verte", souvent lié au pollen, une espèce de grain microscopique transporté par le vent.

Après vous avoir expliqué ce qui se passe dans notre organisme, je vous expliquerai les signes cliniques et les causes possibles des allergies. Je vous donne mes conseils en naturopathie pour mieux gérer ces phénomènes...


Que se passe-t-il dans notre corps ?

L'allergie, saisonnière ou non, est un problème de déséquilibre immunitaire qui entraîne une inflammation importante.


Certaines substances reconnues comme étrangères par notre organisme (appelées allergènes) vont entrer en contact avec notre système immunitaire : ce dernier va les considérer comme étrangères et va envoyer une réponse anormale et inadaptée.


Le phénomène se produit en 2 temps :

  • La phase de sensibilisation : certaines cellules de notre système immunitaire vont repérer une substance qu’elles vont considérer dangereuse. Elles vont mémoriser cet allergène et se préparer à l’attaquer s’il se représente à nouveau.


  • La phase de réaction allergique : au 2e contact, l’allergène est repéré et attaqué par certaines cellules de notre système immunitaire. En réaction, l’histamine est libérée et suit l’inflammation.


Les signes cliniques

Voici les différentes formes d’allergies que l’on rencontre au printemps :


  • L’asthme

L’asthme est une affection respiratoire chronique qui se traduit par une sécrétion excessive de mucus, l'obstruction de la circulation d’air dans les alvéoles, une respiration sifflante, des essoufflements, de la toux… la personne est souvent nerveuse voir insomniaque et devient souvent intolérante envers son environnement.


  • La conjonctivite allergique

Il s’agit d’une inflammation de la conjonctive (membrane qui tapisse l’oeil et l’intérieur des paupières). Les symptômes sont : oeil rouge, œdème, sécrétions, démangeaisons…

  • L’eczéma allergique

Il se situe au niveau de la peau et peut être sec ou suintant : rougeurs, démangeaisons, plaques...


  • La rhinite allergique ou « rhume des foins »

C'est le signe le plus fréquent. Il s’agit d’une inflammation au niveau de la muqueuse nasale. C’est une réaction inflammatoire due à une réaction allergique au pollen de graminées, ambroisie, divers arbres, vivaces mais également poussière, pollution...


Tous les pollens n'ont pas le même pouvoir allergisant. La rhinite allergique est de plus en plus fréquente : plus d'une personne sur quatre en France est touchée.

Cela représente un problème de santé publique : l'OMS classe les allergies au quatrième rang des pathologies chroniques avec le cancer, le diabète et les maladies cardio-vasculaires.

La cause des allergies

Plusieurs facteurs peuvent expliquer les problèmes d'allergie :


  • Facteurs environnementaux :

Les allergies peuent être dûes à la pollution de l'air, de l'eau, de l'alimentation (adjuvants, perturbateurs endocriniens, métaux lourds, pesticides…) qui agressent le système immunitaire : ce dernier lutte et produit une inflammation permanente. On constate d'ailleurs que les personnes allergiques vivent souvent en ville et ont un mode de vie peu équilibré.


  • Facteurs héréditaires : rôle de l'intestin et du foie

Le problème se situe souvent au niveau de la flore intestinale. Le microbiote se définit pendant les neuf mois de grossesse et va structurer la santé de l'individu. La qualité de la flore intestinale de la maman peut avoir des conséquences sur celle du bébé. L'absence d'allaitement, la prise d'antibiotiques avant 2 ans, l'alimentation de la maman, la naissance par césarienne... tous ces critères peuvent avoir des répercussions sur le microbiote du bébé. Un intestin poreux est propice à des réactions immunitaires et entraine une surcharge du foie (qui récupère les toxines liées aux fermentations des levures et des gaz de digestion). Le foie joue un rôle Important car c'est l'organe qui gère l'histamine qui est responsable des réactions allergiques.


Quelques clés en naturopathie

En cas de symptômes, il est important d'avoir un avis médical.

Avant de prendre des antihistaminiques de synthèse ou encore de la cortisone, il faut savoir que ces solutions ne traitent pas la cause du problème et ont des effets secondaires non négligeables.

Dès qu'on les arrête, les symptômes reprennent.

Il existe également un traitement de désensibilisation (immunothérapie) : les résultats sont variables. Le traitement est long et mal remboursé donc ce traitement n'est pas souvent pratiqué.


  • Au niveau de l'alimentation :

Il est important de réduire les aliments acidifiants : charcuterie, gluten, produits transformés, sucre, alcool… et de privilégier les aliments riches en oméga 3 pour leur action anti-inflammatoire (lin, colza, pourpier, noix, sardines…). En Suisse, une étude a montré un lien entre l'alimentation, la flore intestinale et le développement de l'asthme allergique. Les fruits et légumes de saison, riches en fibres aide l'organisme à lutter contre l'inflammation et donc contre une réaction allergène.


  • Au niveau de l'hygiène de vie :

Il est important de travailler sur l'amplitude respiratoire en pratiquant de l'exercice physique, de la marche, du yoga, des exercices de respiration… La réflexologie plantaire ainsi que l'ostéopathie peuvent accompagner les asthmatiques à retrouver une meilleure amplitude respiratoire.


  • Quelques astuces en phytothérapie :

- Appliquez du serum physiologique ou une infusion de bleuet (ou de camomille) sur vos yeux en cas d'inflammation ou de démangeaisons. - Idées infusions : la ronce est astringente des muqueuses O.R.L. et le coquelicot adoucira une gorge irritée. - Vous pouvez aussi appliquer de l'eau de mer sur la peau en cas de démangeaisons.



Selon vos besoins et vos problématiques de santé, je vous donne des conseils adaptés et personnalisés pour mieux gérer vos problématiques d'allergie.

Le bilan en naturopathie permet de trouver des solutions personnalisées en tenant compte de votre vécu, de votre hygiène de vie et vos besoins.

N'hésitez pas à me contacter pour avoir des conseils lors d'un suivi en naturopathie, accompagné de la pratique de la réflexologie plantaire si nécessaire.


Gaëlle Broilliard


60 vues0 commentaire

1bis, rue des Vernes

42340 VEAUCHE

Tél : 06 17 07 62 47

  • Blanc Icône YouTube
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
© Gaëlle Broilliard - www.dansmesbulles.com