Spécial confinement : soigner son alimentation pour se sentir bien

Je vais aborder un autre sujet qui me tient à cœur aujourd'hui ! Je vous donne des conseils pour vous aider, soutenir votre moral en vous alimentant plus sainement pendant cette période de confinement. Je vous parle également de 2 de mes ingrédients favoris du moment et leurs bienfaits !

« Que ton aliment soit ton seul médicament » disait Hippocrate, médecin et philosophe considéré comme le fondateur de la médecine moderne.

Un constat alarmant

2 milliards de personnes sont en surpoids dans le monde, 15% de la population française est obèse, d’après les chiffres donnés par la cohorte Constances publiés dans le bulletin épidémiologique (BEH).

Les maladies cardio-vasculaires, les allergies, le surpoids, la déprime, le stress, la fatigue, les inflammations sont devenus très fréquents ces cinquante dernières années. Pourquoi ?

Notre mode de vie a énormément changé sur une courte période de l'histoire : agriculture intensive, raffinage des aliments, augmentation de la consommation de produits ultra-transformés au détriment des fruits et légumes de saison, des céréales complètes, des légumineuses… Et notre organisme n’a pas eu le temps de s’adapter.

L'alimentation est notre carburant mais nous avons tous des besoins différents : il n'existe pas de régime idéal universel. Il y a néanmoins certains principes généraux valables pour tous et il est important de ne pas oublier de se faire plaisir.


L'alimentation aujourd'hui

L’industrialisation, l’arrivée des supermarchés et les méthodes de productions intensives ont entraîné de nombreux changements dans notre alimentation.

Les aliments consommés aujourd'hui sont souvent riches en sucres, édulcorants de synthèse, graisses, sel... ils sont en grande partie composés de céréales raffinées, d'aliments transformés, ce qui entraine de nombreuses carences en vitamines et surtout en minéraux.

Les additifs alimentaires servent à modifier, masquer ou encore exacerber le goût, l'arôme, la couleur, ou la texture de manière artificielle.

L’industrie alimentaire ajoute volontairement ces additifs par souci de rentabilité : en en consommant régulièrement, cela peut créer une dépendance.

L'excès de consommation de produits ultra-transformés entraîne surpoids, obésité, maladies cardio-vasculaires, hypertension, diabète, dépression, asthme…

Ce qu’il faut retenir de ces aliments :

  • Ce sont des calories vides, denses en énergie mais pauvres en micro nutriments,

  • Ils font monter le taux de glucose dans le sang,

  • Ils sont moins rassasiants,

  • Ils contiennent des composés étrangers au corps humain tels que sucre inverti, graisses trans, protéines ultra-transformées, additifs de synthèse, voir même des produits qui migrent des emballages…

La transformation alimentaire existe depuis longtemps mais depuis quelques dizaines d’années, le degré devient inacceptable. Cette transformation à outrance nous pousse à consommer plus que de raison et notre corps n'est pas fait pour digérer cela.


Manger plus sainement

Mettez l'accent sur une alimentation la plus naturelle, équilibrée et la plus digeste possible pour vous. Il n’existe pas de régime universel car nos besoins sont différents selon notre environnement, notre rythme de vie, notre âge... D'une façon générale, il est important de manger varié en privilégiant des aliments issus de circuits courts, si possible biologiques (sans engrais ni pesticides) et surtout de saison. La nature met à notre disposition les aliments au moment où ils sont nécessaires pour nous.

Pensez aussi à assaisonner vos plats avec des aromates, des épices qui vont permettre notamment d’assainir votre flore intestinale : l’ail, la cannelle, les clous de girofle, le laurier, l’origan, le thym...

Comme nous l'avons vu précédemment, les produits ultra-transformés de la grande distribution contiennent souvent de nombreux additifs nocifs et sont donc à éviter au maximum.

Manger et se faire plaisir

Manger avec plaisir a une influence positive sur l'assimilation des aliments.

Prenez le temps de vous mettre à table, de vous concentrer sur le goût et les parfums des aliments.

Préparer, déguster un plat ne se résume pas à une affaire de goût ou d’équilibre alimentaire. En cuisine et pendant le repas, tous nos sens se mettent en éveil : prenez le temps de ressentir les couleurs, les textures, les odeurs et même les bruits de cuisson.

Nos cinq sens sont en éveil et nous pouvons expérimenter de nouvelles associations, des aliments que l’on pense ne pas aimer ou que l’on ne connait pas.

Le repas peut devenir un moment de partage et de convivialité où l'on peut comparer nos sensations, nos souvenirs.

Pour terminer, je vous dévoile deux de mes aliments fétiches pour vous sentir bien en cette fin d'année :

- Le cacao : riche en antioxydants, magnésium, théobromine, il représente un allié idéal pour la bonne humeur et l’activité cérébrale.

- Les dattes : idéales le matin, c'est un concentré énergétique qui renforce l’organisme. Les dattes sont conseillées en cas de maladies nerveuses, psychiques, d’anémie, d’anorexie, de problèmes de peau, de constipation. C’est aussi un bon substitut au sucre, riche en antioxydants.


Lors de mes consultations, j'aborde l'aspect alimentaire de manière individualisée. C'est souvent le premier levier pour rééquilibrer la santé des personnes que je reçois. N'hésitez pas à me contacter pour des conseils personnalisés ou pour prendre rendez-vous.

Prenez soin de vous,


Gaëlle Broilliard


1bis, rue des Vernes

42340 VEAUCHE

Tél : 06 17 07 62 47

  • Blanc Icône YouTube
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
© Gaëlle Broilliard - www.dansmesbulles.com